SIRMOTOM

Sirmotom

Syndicat de la région de
Montereau-Fault-Yonne
pour le
Traitement des Ordures ménagères

NEWS :

Lire toutes les news
News
05/07/2019

Comment partir en vacances sans trop polluer ?

Transport, hébergement, shopping, restauration... l’industrie touristique représente 8 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de la planète. Alors comment concilier nos envies d’ailleurs et la préservation de l’environnement ?

Nos vacances ont un impact sur le climat
2 vols par an (1 Paris-Les Îles Canaries +1 Paris-Venise)
= plus d’1tonne de CO2
= 1 an de chauffage d’un petit logement
Essor du low cost + offres promotionnelles = des voyages plus fréquents, plus courts mais aussi plus lointains
+52 % de touristes d’ici 2030, soit près de 2 milliards de personnes = un poids croissant sur certains sites touristiques.


Des conséquences pour les territoires qui nous accueillent. Certains gestes ne sont pas anodins :

  • une lessive ou une douche peuvent polluer les sols et l’eau s’il n’y a pas de traitement des eaux usées ;
  • la crème solaire, lorsqu’elle est appliquée juste avant la baignade, se répand dans l’eau et forme une couche à la surface qui empêche la photosynthèse.

Vacances plus écologiques : mode d’emploi
Des valises légères

  • Le moins de bagages possible et seulement le nécessaire.
  • Pas de matériel sportif encombrant (surf, skis…) : on peut louer sur place !
  • Pas de produits jetables (rasoirs, lingettes…).

15 kg de bagage en avion = 200 kg d’équivalent CO2


Les transports les moins polluants

  • Pour le voyage : le train, le car, le covoiturage et si la seule option est l’avion, un vol sans escale.
  • Sur place : la marche à pied, le vélo, les transports en commun plutôt que la location de voiture.
  • Et pourquoi pas des vacances à vélo ?

1 Paris-Bordeaux en train émet 37x moins de CO2 que la voiture 42 x moins que l’avion.


Les activités de vacances, ça compte aussi !

  • Éviter les sports motorisés pour ne pas perturber la faune et ne pas émettre de CO2.
  • Respecter les espaces naturels : rester sur les sentiers balisés, ne laisser aucun déchet dans la nature.
  • Emporter un cendrier de poche si on fume.
  • Un hébergement « vert »
  • Camping, hôtel, gîte et chambre d’hôte labellisés (en savoir plus : www.ademe.fr/labels-environnementaux).
  • Stations labellisées : « Pavillon Bleu » pour les stations balnéaires, « Flocon Vert » pour les stations de montagne.

 

Garder les bons réflexes
1. Consommer responsable : des produits locaux de saison, et en pension ou demi-pension, des portions adaptées à sa faim.
2. Bien jeter les déchets dans les poubelles et selon les consignes locales de tri, en les limitant au maximum (gourde plutôt que bouteilles en plastique…). Si vous séjournez en France, vous pouvez consultez le site de Citéo en cliquant ici. Téléchargez sur ce site, l’application "Le Guide du Tri", téléchargeable sur App Store, Windows Phone et Google Play
3. Économiser l’eau : garder sa serviette plusieurs jours à l’hôtel, prendre des douches courtes…
4. Économiser l’énergie, en limitant les consommations liées au chauffage ou à la climatisation.

Pour aller plus loin...
www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/vacances-loisirs/passer-vacances-plus-ecologiques
www.mtaterre.fr/dossiers/lete-sur-la-plage-profiter-de-ses-vacances-tout-en-preservant-lenvironnement

Document issu de l’ADEME - Mai 2019
Conception : agence Giboulées

Archives

2019

2018

2017

2015

2014

2013

2012

Tri
Haut de page