SIRMOTOM

Sirmotom

Syndicat de la région de
Montereau-Fault-Yonne
pour le
Traitement des Ordures ménagères

NEWS :

Lire toutes les news

Le gaspillage alimentaire

Où se trouve-t-il ?

Le gaspillage alimentaire est présent dans toute la filière alimentaire : l’agriculture, l’industrie agroalimentaire, la grande distribution, la restauration et chez le consommateur.
Les causes sont variées et spécifiques à chaque acteur :
Agriculture
et industrie agro-alimentaire
Supermarchés Restauration Consommateurs
  • Surproduction
  • Produits et/ou emballages abîmés
  • Emballages inadéquats
  • Stockage inadéquat
  • Inefficacité dans la gestion des stocks
  • Stratégies de marketing (achetez 2 payez 1)
  • Des exigences esthétiques
  • Stockage inadéquat
  • Standardisation des portions
  • Difficulté d’anticiper la quantité de convives
  • Stockage inadéquat
  • Inattention
  • Courses faites sans liste de courses
  • Confusion entre la Date Limite de Consommation (DLC) et la Date Limite d’Usage Optimale (DLUO)
  • Manque de connaissance sur comment utiliser les restes de repas
  • Stockage inadéquat
  • Achat plus conséquent que nécessaire (repas non planifiés, pas de liste de courses...)
  • Oubli des restes accommodés au réfrigérateur

Les conséquences du gaspillage alimentaire

20 kg de nourriture, en moyenne, sont jetés chaque année par Français : 7 kg d’aliments encore emballés et 13 kg de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés. Ce gaspillage représente une dépense d’environ 400 euros par an et par ménage.

Gaspillage alimentaire
et gaz à effet de serre
  • Produire, distribuer, stocker et cuisiner consomme de l’énergie, du carburant et de l’eau.
  • Chaque tonne d’aliments gaspillés est responsable des émissions de 4,5 tonnes d’équivalent CO2.
Jeter de la nourriture, c’est comme laisser un robinet ouvert...
  • Chaque aliment représente un certain volume d’eau consommé pendant la production, la transformation, l’emballage...
  • 1 000 litres d’eau sont utilisés pour produire un kilo de farine.
  • 16 000 litres d’eau pour un kilo de viande rouge.
  • On jette une baignoire d’eau virtuelle pour chaque baguette rassie jetée.
Le gaspillage alimentaire pèse sur le budget
de tous, ce sont des dépenses inutiles pour
les ménages et un coût supplémentaire pour
la collectivité puisqu’il y a surproduction de
déchets à collecter et à traiter.

Mais il existe 5 manières simples et faciles pour optimiser nos achats

Nous avons changé et adopté des gestes, comme fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents, éteindre les lumières quand on sort d’une pièce, adopter une conduite écologique au volant. Mais maintenant nous pouvons faire une énorme différence si on arrête de jeter les aliments qu’on achète :

1 Planifier, ça paye ! Quand vous planifiez vos repas à l’avance, vous économisez du temps, de l’argent et pensez à vos stocks. Regardez vos placards, votre réfrigérateur et votre congélateur. Faites une liste de vos besoins pour que vous n’achetiez pas à nouveau ce que vous avez déjà (et respectez-la !)
2 Prenez connaissance des dates !

Si vous arrivez à gérer votre agenda et vos rendez-vous sociaux, il ne faut pas oublier de jeter un coup d’œil aux dates des produits qui se trouvent dans votre réfrigérateur :

  • Saviez-vous que la nourriture qui a dépassé la DLUO est toujours consommable ? La DLUO ne concerne que la qualité, vous pouvez consommer les aliments qui ont dépassé la date. Tout simplement, ils auront un peu perdu de leur fraicheur.
  • La Date Limite de Consommation (DLC) concerne la sécurité. Vous devez consommer ces aliments jusqu’à sa date limite de consommation, et ne pas la dépasser
3 Les portions parfaites

Quand on prévoit la quantité de nourriture pour la famille, pour les amis ou pour des invités surprise, on ne se sent pas rassuré de la quantité à prévoir et on en cuisine trop.

Utilisez des ustensiles pour calculer les quantités adaptées, et qui vous aideront à moins gaspiller : verre doseur, tasse, cuillère à soupe et balance...

4 Les restes de cuisine, les restes accommodés et les restes oubliés

Les aliments oubliés, comme par exemple de vieilles tomates ou un plat de pâtes accommodé, restent très souvent au réfrigérateur en attendant de se faire jeter. Ces aliments auraient pu se transformer en un délicieux diner.

Voici une recette pratique avec des restes de cuisine : Est-ce que vous avez pensé à cuisiner les épluchures de pomme de terre ? On incorpore du sel, du poivre ou d’autres épices que vous aimez, vous les mettez dans au four et obtiendrez des chips maison… les enfants adorent !!

5 Stockage sécurisé

La plupart des aliments peuvent être surgelés pour les manger plus tard, vous pouvez toujours les congeler jusqu’à la date limite d’utilisation.

Les végétaux resteront frais plus longtemps s’ils sont stockés au refrigérateur dans leur emballage d’origine.

Sources
Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt
France Nature Environnement
WRAP, Programme d’action de déchets et ressources - Angleterre
Direction générale et service Santé et consommateurs - Commission européenne

Notre actu au jour le jour

Lire toutes les news
Haut de page